Mina Clavero : Jour 1 : En attendant ma voile

Published on by Bip bip

Après 3 avions, 5 aéroports différents, 1 taxi, 2 bus en 30 heures de voyage, je suis arrivée à Mina Clavero... sans ma voile, qui doit encore se la couler douce à Madrid.. Pour le moment, je n'ai pas grand chose à faire, sauf espérer qu'elle arrive avant que la première manche soit lancée. Les organisateurs ont pris la chose en main et il y a des chances qu'ils arrivent à la récupérer à Cordoba aujourd'hui.. dans le meilleur des cas. Et je me force à ne pas imaginer le pire ! Surtout quand j'essaye de tracer ma voile en ligne et que je lis : LA BÚSQUEDA CONTINÚA. POR FAVOR, CHEQUÉE MÁS TARDE.

Enfin, journée de découverte au sol hier. Équipée d'une paire de basket et d'un sac à dos, j'ai accompagné Maxime au décollage pour voir à quoi ressemble le site de vol. Une belle crête faite de gros bloc qui donne nullement envie de s'y aventurer sous un parapente, ou un secours. L'accès au déco se fait à pied.. 20 à 30 minutes de marche sur du faux plat descendant. Il parait qu'ils devraient trouver des navettes capables de rouler sur le chemin d'accès avant le début de la compétition.. La marche n'est pas tant dérangeante, excepté avec 33 kilos sur le dos.

Mina Clavero : Jour 1 : En attendant ma voileMina Clavero : Jour 1 : En attendant ma voile

L'air d'envol ne s'apparente pas vraiment à un décollage de Coupe du Monde, un terrain plat rempli de caillasse suivi d'une cassure. Le site est posé sur une longue crête, derrière un plateau, au sud de belles montagnes et devant, une énorme plaine. Pour ceux qui connaissent, ça ressemble à Ager en Espagne, en plus montagneux. Un joli terrain de jeu, pas facile d'après ceux qui ont pu voler, des conditions petites mais teigneuses.

Une fois les pilotes en l'air, j'ai essayé de trouver le chemin qui mène à l’atterrissage sans y parvenir. Une bonne heure de désescalade entre les blocs pour finir par remonter et retourner à mon point de départ, les jambes bien écorchées. Par chance, une pilote m'a proposée de redescendre sa voiture et j'ai pu rentrer à mon hôtel dans l'après midi. J'ai terminé la journée par un peu de tourisme dans la ville, un petit tour dans la piscine, et une belle entrecôte.

Ci dessous quelques images du site : 

Jour 1 Mina Clavero from Laurie Bip-bip on Vimeo.

Aujourd'hui journée officielle d'entrainement, le ciel est couvert.

 

Je vais attendre sagement ma voile.

 

 

 

Comment on this post

Maurice 03/01/2014 21:47

Ben mince alors....... :-(
j'espère que ta voile va effectivement arriver à temps.
Parce que la Super-extra - indestructible - qui ne vomit pas - caméra, ça ne suffit pas pour voler... on croise les doigts!

Bip bip 03/03/2014 13:04

Merci Maurice ! Ce matin, elle n'est toujours pas là. Il ne pleut plus mais tout est trempé, c'est encore pas gagné pour aujourd'hui !