Super Final GV : Manche 1

Published on by Bip bip

Je vous écris avec le sourire, celui qui suit une belle entrée en matière pour cette super finale. Ça doit être le combo cake au poulet - omelette complète jambon fromage - banane - jus verde ! Comme le décollage se fait aux alentours de midi, nous devons adapter nos habitudes alimentaires. Comme la digestion est coûteuse en énergie et nécessite un apport sanguin, digérer en l'air peut fatiguer. Le réveil étant propice à l'absorption des protéines, le p'tit déjeuner salé est le bienvenu ! (À mediter pour vos cross du printemps...)

Super Final GV : Manche 1

Au menu aujourd'hui, une manche de 80 kms avec des zig zags dos au vent est proposéz. Effectivement, ça ventile sur le déco, les nuages sont chargés d'eau ce qui nous vaut une belle course à  la fin du briefing pour mettre les voiles à l'abri. A midi, les premiers se mettent en l'air, les conditions sont molles et ventées. Je m'équipe et me mets en l'air avant que la chaleur me liquéfie. J'aperçois l'écran de mon compass brisé, il fonctionne mais je ne peux plus accéder au menu. J'oublie vite cet incident pour me concentrer sur ce que j'ai à faire, on verra une fois au sol l'étendue des dégats. Je suis pas très haute, rien ne perce et je n'arrive pas à prendre de décision, certains ont trouvé une porte de sortie plus au vent, j'essaye d'évaluer le temps qu'il me reste et les différentes possibilités qui s'offrent  à moi. J'hésite longtemps puis ne prend pas de risque, reste à ma place, passant le start dans le bas du paquet. Une fois lancée dans le course, on est plusieurs à décider d'avancer avant de chercher à monter, on trouve de bonnes vz sur la partie du relief au vent et au soleil, et c'est à ce moment là que le groupe de tête se forme. Je me pensais à la bourre quand je me rend compte qu'on ne pourrait pas vraiment être mieux placé. Du calme, je me reprend, et objective la situation en me promettant de le faire tout au long de la manche. On est une petite dizaine à prendre une ligne plus au nord ce qui nous permet de faire un hold up de la première balise. Le groupe de tête nous rattrape et nous filons sur la suite du parcours, barreau calé au fond de la sellette. Nous touchons des thermiques moyennés è +2m, très cycliques, des plafonds à 1600m. N'ayant pas encore bien affûté mon accélérateur, ni mes cuisses et mon cerveau qui se remettent en fonction après 4 mois de pause... je finis par me retrouver dans les queues de thermique du premier groupe et choisi de ne pas lutter, et de me mettre en contrôle du second groupe qui nous a presque rattrapé. J'engloutis une barre de fruit sec, j'aspire l'eau de mon camelback, je déglutis et c'est reparti. Je profite du bon cycle de ce groupe et remets les gazs. Je manque un peu d'opportunisme sur la fin, également de vitesse, je rentre à 1 minutes 30 du premier, Aaron Durogati son sa boom 11.

Super Final GV : Manche 1
Super Final GV : Manche 1

J'avais oublié à quel point c'était bon de faire la course... ! Contrat rempli pour la journée, la première d'une longue série, tout reste à faire ! 

Les résultats : http://pwca.org/results/results/

Super Final GV : Manche 1

Plus qu'à trouver une solution pour remplacer mon compass...

 

Comment on this post