CDF : Manche 1 : Des pures génis !

Published on by Bip bip

 

 

Le Championnat de France commence fort, par une manche je l'espère plutôt atypique. Au programme était lancée une manche de 55 km avec plusieurs aller-retours entre le Sud et le Nord du site, une manche regorgeant d'originalité !

Suite au extinction du feu, nous avons une zone interdite. Deux enormes cylindres à rentrer dans le GPS, où les 900m d'altitude sont interdit.

Sans titre-copie-2

L'ouverture de fenêtre était à 11h30, pour un start 45 minutes après. Les pilotes sont classés par ordre au décollage, les premiers du FPRS actuel décolle en premier. Nous sommes repartis sur deux décollage, ça se passe plutôt bien.

Petites conditions, je décolle une demi heure avant le start, enroule d'une main et traffique mon GPS de l'autre pour avoir l'altitude exact. Lorsque je vois des pilotes s'avancer pour ne pas entrer dans la zone, je fais de même. Une fois avancée, le problème n'est plus de gerer la zone interdite, mais de ne pas se rentrer dedans.. c'est chaud bouillant !

Je prends un très bon start, passe B1 dans les premiers sans trop de difficulté. C'est au retour que ça se corse, nous sommes bas, nous allons donc chercher les thermiques au dessus des barbecues, les pieds dans les jardins.. c'est tendu ! Une fois ressortie, je pars sur B2, et la claque en 7° position. Un bon thermique assure mon retour. Je chemine au premier barreau. Arrivée au niveau des colimaçons, je prend une petite demi aile.. et mon aile ne veut plus voler. Je suis en parachutale, à mi chemin entre une vrille et un hélico.. le tout bras haut. La réunion, c'est top pour l'accro ! Ayant cassé le file qui maintenait l'accélo au fond du cocon, j'ai du mal à l'attraper. J'arrive finalement à planter un bon cou de pédale, l'aile sort de sa phase parachutale... j'ai les pieds dans les maisons, le coeur à fond les ballons, et 100m en moins. Vive l'humidité...

Je continue ma route, un peu térrorisée, derrière et donc dessous le groupe de tête. Un rideau de pluie nous barre la route, plusieurs pilotes annoncent du niveau 3, à moins de 10 minutes d'intervalles. Silence radio du DE...Pour au final nous demander de se mettre en attente, juste le temps que rideau passe. Je voulais proposer qu'on s'attende tous, qu'on se fasse une bouffe et qu'on reparte pour boucler ensemble, mouillé et main dans la main la suite du parcours.. Si c'est pas beau !

J'ai déjà grillé un Joker, en griller un deuxième 5 minutes après serait une pure folie. Je vais me poser ayant réalisé 20 km du parcours. La manche est annulé 10 minutes après, le groupe de tête a eu le temps de faire B3, soit une distance total de 26km. 

Pour achever ma soirée, j'apprend que je suis montée à 906m dans la zone interdite et que ma manche est donc invalide.

J'ai juste envie de tuer quelqu'un.. pourquoi pas mon voisin.

Alors j'aimerais  simplement dédicacer la suite a ceux qui sont assis au sommet du trône :

Après nous avoir baratiné au briefing sur tous ce qui concerne le règlement, ils ont bien insistés sur certains points :

  • Une balance au déco et à l'attero avec contrôle du poids
  • Une éventualité de test dopage
  • Et attention le mieux : Un contrôle des ailes, toute aile doit être homologué et original, c'est à dire sans aucune modification quelle qu'elle soit. Ils se réservent bien évidemment le droit d'envoyer l'aile au constructeur pour toute suspition, où pour simple contrôle routinier.

Et donc j'ai une question, l'ajout de goutte d'eau ou le changement d'état de ma voilure n'est pas considéré comme une modification de mon aile ?!? Et l'ajout de célophane autour de l'aile, c'est aussi interdit ?

Parce que admettons que j'ai une boom GTO, je me passerais de lire le manuel d'utilisation avant de voler à la Réunion pour les championnats de France 2011.

http://www.gingliders.com/downloads/manuals/boomerangGTO/BoomerangGTO_FR.pdf

 

Voler sous la pluie 
Il est fortement déconseillé de voler sous la pluie, tout particulièrement avec la Boomerang GTO, qui 
devient très sensible à entrer en phase parachutale. Si en vol, vous voyez un rideau de pluie, il est 
fortement conseillé d’aller poser et de ne pas le traverser, même si c’est une pluie fine. 
Si toutefois vous volez sous la pluie avec la Boomerang GTO et que vous entrez dans une phase 
parachutale qui se déclenche généralement en rencontrant une ascendance, n’actionnez pas vos 
commandes de freins, n’essayer pas de diriger votre aile aux commandes, poussez sur les élévateurs 
« A » ; si ce n’est pas suffisant poussez l’accélérateur et maintenez le.

 

 

 

Mais comme le dit une personne qui m'est chère, le réglement, c'est un peu comme le Coran..

 

A demain, pour une journée meilleure.

Comment on this post

Man's 11/06/2011 21:34


Et ben, c'est du grand n'importe quoi cette manche !
En tout cas, bravo, tu as pris la bonne décision en t'arrêtant quand il le fallait, c'est le plus important !

Allez, on est avec toi pour la suite !

En espérant que vous aurez plus de soleil que nous les prochains jours, ce qui ne devrait pas être dur !

Biz,

M.