Super final PWC Roldanillo : Manche 5, feu, gaz, go !

Published on by Bip bip

 

Nous voilà lancé pour la cinquième manche de cette compétition dans une aérologie bien prometteuse, les organisateurs prévoient donc une manche de 112 km. Un start en sorti à 3km du déco, la suite des balises alternent entre pl aine et relief.

Pour palier les problèmes d'aérologie sur le déco, la fenêtre a été agrandie à 1h15 afin que les pilotes aient plus de temps pour se mettre en l'air. Aujourd'hui, le vent de face à fait son apparition sur le déco, j'ai pu décoller dans les premiers et me mettre tranquillement dans le bain pendant l'attente au start.


IMGP2898.JPG

 

Pas de Marguerite, Tulipe ou Rosalie pour aujourd'hui, les seules bêtes que j'ai rencontré sont des volatiles avec qui je n'ai pas vraiment fait la causette, enfin il faut dire qu'on a pas vraiment eu le temps de faire connaissance.. Parce que pendant ces 112 kms de course, excepté dans les gros thermiques, il n'y a pas eu une seconde ou les poulies de mon accélarateur n'étaient pas soudées l'une à l'autre.

 

IMGP2901.JPG

 

      Pour la famille et ami non parapentiste qui essayent de décrypter, on a sur nos voiles un acceléteur qui permet de passer d'une vitesse de 40 km/h à environ 60 km/h au maximum à la force de nos cuisses. Et ça fonctionne un peu comme une voiture, tu es obligé de freiner pour prendre le virage, donc pour monter en thermique. Plus tu vas vite et plus les obstacles sur la route sont difficiles à éviter. En parapente, ce sont des turbulences dangereuses pouvant transformer notre parapente en bout de chiffon, et qui de surcroît ne sont pas visibles. En gros plus on vol accéléré, plus le vol est engagé et physique.


Des conditions excellentes pour aujourd'hui, costaud mais pas turbulentes ! Ce fut une longue course bien physique ou j'ai su garder mon calme, suivre le groupe de tête, prendre mes cheminements, apprendre de ceux des autres. Pendant quelques longues secondes de flottement cérébrale, je me suis rendu compte que j'était en train de faire la course avec les meilleurs mondiaux.

Et de pouvoir voler avec eux, les suivre, les rattraper, essayer de les devancer, c'est juste magique !

 

IMGP2899.JPG

 

A la fin de cette longue course sans changement de rythme où les erreurs des pilotes viennent essentiellement des placements entre plaine et relief, j'ai su prendre mon envol pour grappiller quelques places. Une attaque juste avant la rentrée au goal ! Après avoir attrapé la fin de cycle du thermique des premiers au dessus d'un champs vert, je décide de me rapprocher du goal pour aller trouver un thermique en début de cycle sur des terrains plus secs et contrastés. Culotté mais réfléchi (Merci bien pour tout les message sur facebook, Et non ... je n'ai pas de couille) Je trouve un bon thermique, pas si bon qu'espéré mais je prends assez d'altitude pour faire mon goal et remporte le pari.


Une rentrée épique, plusieurs pilotes posent juste avant la ligne d'arrivée, certains l'a passe à plat ventre... Il y avait une énorme différence de flottement suivant les lignes qui était difficile à anticiper et qui a fait beaucoup de frustrés sur cette fin de manche.

 

IMGP2904.JPG

 

Je boucle en 31° position, à 3minutes du premier.


Je vous laisse deviner la taille de mon sourire !


Demain est une journée de repos, ça tombe bien car la tourista me poursuit...

Demain, je lui fait sa fête !

 

 

Et merci pour tout vos encouragements, ça fait chaud au coeur !!!

 


Comment on this post

Bruno 01/21/2013 21:31

Whaou...Que du bonheur...ca c'est une belle course gérée et tout et tout. Continue comme ça :-)

christine 01/21/2013 20:33

bravo bravo lolo ; trop contente ...
je fais finir pas l'accepter ce vol en bi au vue de tes performances...
bon repos
gros bisous christine clara phi

bridget-t davidof 01/21/2013 19:09

bravo lolote!!!!!!je comprends que tu as fais une bonne course..pas facile pour nous qui ne comprenons pas grand chose au langage des parapentistes.l essentiel c est que tu prennes du plaisir
.surtout ne bois pas le lait de marguerite,cela doublera ta tourista..attention a toi..bisous.bri

el touristo du celo 01/21/2013 11:47

Hello :) !!!
Waaaooouuuhh!Bravo..Bravissimo meme!!
Quelle joie de lire ton nom à la 1ere place du classement féminin pour cette 5eme manche...pour feter ton coup de maitre,on a décidé de ravioliser Marguerite et de faire un grand festin bien arrosé
avec ses restes,comme çà elle t'embetera plus!
Ici,en Alsace on croise toujours les doigts et les orteils pour toi et en plus on serre les fesses pour tous les petits soucis de tuyauterie:)....Non mais,si c'est pas du suporter efficace çà!
PS:Ce w-e il est tombé une jolie pluie verglassante bien casse gueule et tous les Icepeak seraient en Colombie...y a pas de logique:)
Que la force du ravioli soit avec toi!!

Mélanie 01/21/2013 10:10

Bravo pour ta manche d'hier et merci pour ces explications!! =) Repose toi bien aujourd'hui pour nous faire encore rêver demain!!! on te suivra en direct!!!