Championnat du monde : Jour 7, et les 3 derniers

Published on by Bip bip

Passage sous silence des deux dernières manches qui ont été catastrophiques. C'est une compétition rude pour moi, une étape difficile qui m’envoie au plus profond de mes retranchements. Depuis le début de ce championnat, je ne me reconnais pas. J'ai l'impression d'avoir oublié ce que j'ai acquis au cour des dernières compétitions, l'impression d'avoir fait marche arrière; et une ou deux années en arrière. Sans confiance ni repère, je suis perdue entre ce que je sais faire, ce que je devrais faire, ce à quoi inconsciemment je refuse de me soumettre. Pas encore noyée, je flotte dans mon cerveau, nage dans mes doutes, en essayant malgré tout d'évacuer toute cette eau.

Je reste mobilisée, engagée, motivée. Et même si je me fais violence pour y croire, j'espère arriver à mettre en place les moyens nécessaires pour réaliser quelques belles manches. Afin de repartir d'ici avec plus qu'une douloureuse expérience, quelques bons souvenirs.

Enfin, l'important ? Les français sont dans la place : Après 4 manches, Jeremie Lager pointe à la tête du classement général, Seiko explose tout chez les filles, et la France est première nation !

Pour aujourd'hui, après 30 minutes de vol, la manche fût annulée à cause d'un surdéveloppement sur Sopot. Un dimanche donc, à attendre que l'orage passe, avant d'aller taper quelques balles sur un court de tennis.

Championnat du monde : Jour 7, et les 3 derniersChampionnat du monde : Jour 7, et les 3 derniers

Comment on this post

Patrick Samoens 07/22/2013 10:03

Nous te supportons dans les hauts et les bas de la compétition, accroche toi !

Profite bien, un résultat en compète est une chose éphémère. Les expériences que tu vis en participant à des manches autour du monde resteront.

Des ondes positives de la part de l'équipe Pégase Samoens !

Maurice 07/25/2013 19:29

Patrick a raison, et je confirme que nous somme là même, et surtout, dans les difficultés.