PWC Serbie : Manche 2 et 3

Published on by Bip bip

Hier, nous avons découvert le décollage Sud, et avons tous eu le droit à notre baptême du feu ! Il fallait avoir le cœur accroché pour survivre au premier thermique, l'ouvreur qui a fait secours vous en parlerait mieux que moi... ! J'avais oublié d'accrocher la deuxième sangle de ma sellette, une sangle que j'ai ajouté au niveau de la poitrine après avoir testé ma sellette en SIV. Pendant les premiers mètres dans le bouchon, je n'avais qu'une envie, attacher cette foutue sangle. Je m'imaginais voler par dessus bord à la première sortie de l'ascenseur... J'ai du attendre le plaf à 3300M avant de pouvoir lâcher les commandes.. Une belle manche de 77km dans de bonnes conditions, parfois toniques, avec différentes options de navigation et un fonctionnement atypique qui met les leaders dans le rouge et offre les premières place aux retardataires. Pour ma part, 48 km. Habituée, pas frustrée, même pas désabusé, j'adopte une nouvelle philosophie : c'est souvent quand on n'attend plus les choses qu'elles viennent à nous. Cette période passera, quand elle voudra !

Posée pas trop loin du goal, j'ai eu le temps de regarder l'arrivée de mes camarades et de rentrer assez tôt pour faire un plouf dans la piscine avant de dormir.

PWC Serbie : Manche 2 et 3

Aujourd'hui, nous sommes retournés au déco nord. Nous attendions l'arrivée d'un front orageux qui a fait son apparition bien plus tard que prévu. En attendant les thermiques, une manche fût lancée et puis stoppée 35 minutes après le start à cause d'un fort vent en vallée. Dommage, j'étais bien en l'air aujourd'hui. Calme, posée, dans le présent, sans envie d'en découdre rapidement ou de rejoindre le sol pour arrêter le calvaire. Bref, j'étais dans le bon rythme, mais pas la météo ! Tant pis !

Il semble que les conditions se dégradent pour les jours à venir, on verra bien demain en ouvrant les rideaux.

PWC Serbie : Manche 2 et 3

Comment on this post