Le Banchet, encore et toujours.

Published on by Bip bip

 

Aujourd'hui, j'ai libéré ma journée pour aller voler ! Voler ? Mais c'était quand la dernière fois que j'ai deplié ma voile ? Lors de la dernière manche de la super finale en Colombie ... ? A oui, c'est bien ça !

Mes examens sont enfin terminés, le printemps pointe le bout de son nez et je vais enfin pouvoir  me consacrer au vol.


Un peu de sud, de joli cum, une masse d'air instable, commençons cette reprise par un petit Banchet...

Et vous savez quoi ? Il y a 11 mois exactement, je réalisais exactement le même vol, j'inaugurais ma toute nouvelle icepeak6 par un baptême boueux, je faisais connaissance avec les habitants du Banchet, je ramassais de la luzerne, je perdais pas mal d'eau salée et j'usais mes nerfs à grand coup de karcher...

Alors vous comprenez bien que lorsque j'ai mis les deux pieds dans la boue, et me suis étalée de tout mon long le nez dans l'herbe en faisant retomber mon bord d'attaque à quelques centimètres d'un tas de fumier, j'avais un sourire qui en disait long. Calme, apaisée, j'ai rigolé en regardant cette étrange petite falaise derrière moi.

La situation était tellement absurde et à la fois si attendue. Statistiquement, il est très facile de répéter un scénario au Banchet. Tout comme il est possible d'éviter sa répétition.


Sur ce petit site micro cyclique avec très peu de dénivelé, le profil de ta journée va dépendre essentiellement d'un seul facteur, la sélection du moment de décollage. 

Quand décoller ? Sur quelles indices s'appuyer pour choisir son moment de décollage ? Des indices concrets quantifiables et qualifiables ! Ces indices sont applicables à toutes les masses d'air, mais je crois que la connaissance du fonctionnement du site joue pour beaucoup. 


Après ce court vol d'à peine une trentaine de seconde, je me suis assise au déco. J'ai observé. Savoir reconnaître un cycle n'a rien de facile. On peut croire déceler le cycle et approuver son pronostique, comment savoir si c'était ou non une histoire de chance ? Et on peut aussi infirmer son diagnostique, comment savoir si ce n'était pas de la malchance ? 


C'est à force d'expérience que l'on trouve les réponses à toutes ces questions. A force d'essais, de la répétition du schéma essai-erreur jusqu'à celle de l'essai-réussite.

Et l'expérience notamment vient en changeant de site, voler à planfait à 14h une journée d'été n'a jamais fait progresser personne. 

 Je conseille ce site à des pilotes techniquement expérimentés, je précise cela car différencier l'erreur technique et l'absence de condition n'est pas simple et est énormément objectivé par la sincérité avec laquelle on évalue nos performance. De plus, accumuler les difficultés ne vas pas forcément faciliter la progression, et je pense que se concentrer sur un ou quelques apprentissages limités reste la meilleur des solutions.


Bref, au final, aujourd'hui je n'ai pas "volé". J'ai observé l'aigle de l'avant pays savoyard en ballade, le ciel, les oiseaux, le soleil, le vent sous les feuilles, les fumées en plaine... Des choses qu'à force de progression on oublie de faire.


Après tout, je crois bien que j'aime le banchet. Pour tout ce qu'il m'apprend, pour ce qu'il donne et ce qu'il prend, pour le meilleur et pour le pire !

 

20130319_134408-001.jpg

 


Comment on this post

Jean-François Gallin 03/21/2013 20:42

Ca ressemble étonnament à mon vol du 16/01/2012 pour lequel j'écrivais sur FaceBook (les ailes du Lac):
Super vol aujourd'hui au Banchet avec mon ancienne voile (pas si tant que ça d'ailleurs). Direction la falaise à droite où les autres sont sortis tout à l'heure, devrait pas y avoir de problème.
Voyage tout en descente jusqu'au pré habituel à côté de la station de pompage pour la flotte (mais si juste en-dessous de l'ancienne carrière, vous l'avez tous fait). Posé dans le sens du vent,
l'aile passe devant et ma voilà à plat ventre dans l'herbe boueuse... Bon sang, on y aime quand même, hein ?
En tous cas, bravo pour le commentaire sur ce "magnifique" vol du 19 mars 2013. Par la même occase, félicitations pour ton résultat à Ronaldillo.

Bip bip 03/23/2013 12:46



Merci !


Le récit de l'an dernier, le voici : http://bip-bip.over-blog.com/article-et-pourtant-103772060.html



Maurice 03/20/2013 08:51

Merci Laurie. Quelle récit! quel partage ! On s'y croirait. Comme tu dis, le printemps pointe le bout de son ne. Mais ici sur la côte, c'est un tout petit bout de nez, et très humide ... :-(
A bientôt

Bip bip 03/23/2013 12:45



Je crois même qu'on va sauter l'été pour aller voir l'automne en Italie...



herve burdet 03/20/2013 02:42

Laurie pardon...

Bip bip 03/23/2013 12:42



Pour avoir ouvert ce site, tu es tout excusé :-) !



herve burdet 03/20/2013 02:39

j'ai ouvert ce site en 1994 lorsque j'avais l'ecole FREEVOL,je suis content aujourdhui que des pilotes comme toi utilise ce deco pour leur entrainement.
a un de ces jours lorie, au Banchet biensur...