Samedi 26 mars : 112 km pour commencer la saison !

Published on by Bip bip

trace.png

Samedi 26 mars : Il est 9h55 et je suis toujours en pyjama ! Après avoir raté une belle journée vendredi, je ne compte pas rater celle là.. mais c'est tout de même bien partie ! Je saute dans mes vêtements, récupère 2 piles à la volé pour mon GPS, de l'eau, une banane et je file direction Marlens. J'arrive seulement à l'attero, alors que certains sont déjà en vol et trace leur route en direction le Mont Charvin.

Il est 12h06 lorsque je décolle et la brise déjà présente laisse présager un début de vol mouvementé ! Avec une altitude de 1350m je décide de me jetter au dessus de Meruz ( au pied du Mont Charvin ).. Je ne pensais que la brise montait aussi haut.. La sortie est difficile et les conditions sont très turbulentes, une fois passé la crête c'est le vent du Nord qui prends le relais pour continuer à pourrir la masse d'air.

Des gros congestus se sont déjà sur le Massif du Mont Blanc et mettent toutes les Aravis dans l'Ombre. Je n'ai donc comme seul choix de partir au Sud. Je file donc sur les faces Est des Bauges, et c'est uniquement après avoir passé la Dent de Cons que les conditions deviennent plus confortable. J'arrive sur Mont-Lambert et le thermique me rappelle étrangement la Cats Craddle, le vario hurle, un bon +7,5 intégré avec des pointes à +9. C'est bon ça ! Je suis pas encore au plaf que je suis déjà congelé (J'avais oublié ma doudoune). Je décide d'aller faire le Lac de la Thuile et de ne pas prolonger à la Savoyarde, la sortie dans la brise n'est pas toujours évident et j'ai peur que celà soit plus une perte de temps qu'un gain kilométrique. Je reprends mon ascenseur de service pour "mengouffrer" dans les bauges.. à 3130 m d'altitude ! Une fois le Grand Colombier atteint, le coin n'est pas très alléchant..  un voile cache le soleil, des altos cums s'étalent, et un leger vent de Nord freine ma progression. Je me jette au pied du Trelod en mode survie. J'avance peniblement le long de ses pentes enneigés, les chamoix apeurés fuit mon ombre ! Surment bien moins apeurés que moi, sous le vent du Charbon. Je quitte les bauges à l'altitude du Trelod, je survol Doussard et raccroche bien en dessous du déco de Coche Cabane. Je suis en territoire connue, je file sur Annecy. Il n'y a pas une risée sur le Lac, et pourtant le Verrier est toujours aussi fort (???). Avec un plaf à 3100 au dessus de la Tournette, j'enquille sur la face Ouest des Aravis, je raccroche Sulins et après un second pleins à 3200, je vais claquer le Col des Aravis.

6H de vol, je suis gélé, j'ai envie de pi.. et je suis creuvé.. il est donc temps d'aller se poser !

Un vol bien sympa, j'aurais aimé pouvoir le partager. Mais c'est parfois instructif de voler seul. Le prochain, c'est un vol de groupe.. et on fait pêter les 200 !


La trace du vol est visible sur le site de la ffvl : link

Comment on this post

Max 03/29/2011 21:43


Ouais ça va hein ! et ta préfo ? lol
Bien joué !
Moi j'ai toujours pas fait un vol digne de ce nom avec la U6...


Yann 03/28/2011 19:27


Très impressionnant ! Et rageant de n'avoir pas pu me libérer ! Mais bon, ce we à Foix, je vais pouvoir me défouler !!! Bravo en tous cas, tu m'épates...